L’entrepreneuriat social

De nombreuses définitions existent pour qualifier l’entrepreneuriat social. La Fondation aura pour objectif de soutenir des projets qui allient, d’une part, une vocation entrepreneuriale, et d’autre part, un impact social significatif.

L’opinion publique différencie communément les associations, d’une part, qui oeuvrent pour une cause avec des moyens souvent limités, des entreprises, d’autre part, qui ont un objectif de rentabilité affirmé.

Le projet JeromeGayet.org rejoint ceux qui pensent que cette dichotomie est dépassée, et qu’il faut aujourd’hui promouvoir des modèles d’entreprise hybrides, dans lesquels le profit n’est pas vu comme une fin en soi mais comme un moyen. Ces structures économiques peuvent avoir des formes juridiques très variées : association loi 1901, SA, SAS, SCOP (Sociétés Coopératives et Participatives), SCIC (Sociétés d’Intérêt Collectif). Leur point commun : elles s’inscrivent généralement dans l’Economie Sociale et Solidaire, un secteur économique encore peu connu, mais qui regroupe plus de 200 000 entreprises et 2 millions de salariés en France.

L’Economie Sociale et Solidaire, c’est…

200 000

Entreprises

2 millions

Salariés

L’entepreneuriat social au service de causes variées

Accès au logement

Insertion

Accès aux soins

Education

Retour à l'emploi